2005 La nuit du 16 janvier

Pièce de Ayn Rand

Le public assiste à un procès criminel sans verdict préétabli. La preuve de la culpabilité ou de l’innocence de l’accusée Karen Borg reste toujours en balance. La décision finale est basée sur les sentiments personnels des neufs jurés qui seront choisis parmi les spectateurs avant l’ouverture des débats. Personne à aucune représentation, ne peut donc préjuger de la conclusion et seuls les jurés donneront leur verdict à l’issue de ces trois audiences.

 

Photos : 2005 - La nuit du 16 janvier